top of page
Rechercher

Qu'est ce l'art aéronautique ? Histoire d'un art méconnu

Je m'intéresse depuis 15 ans à l'art aéronautique. Mais qu'est ce que c'est ? L'art aéronautique est tout forme d'art en lien avec l'aéronautique, soit par une représentation artistique de l'avion et du vol associé soit par l'intégration de l'avion ou d'une partie de l'avion dans une œuvre artistique. Ainsi on aurait pu classer dans les premières oeuvres d'art, les premiers plans d'avion de Léonard de Vinci au XVe siècle ou les premiers dessins relatant les exploits de Pilatre des Rosiers s'élevant dans la première montgolfière. Mais je ne suis pas de cet avis. Ces dessins précurseurs ont été faits à des fins techniques ou informatives pas vraiment artistiques.


Pour moi, les premières oeuvres d'art aéronautique ont été réalisées par des aviateurs italiens de la première guerre mondiale. Ceux-ci ont commencé à peindre leur avion pour relater leurs exploits. Cette tradition a vite été reprise par les aviateurs de toutes les guerres notamment les pilotes de B17 de la seconde guerre mondiale et les chasseurs au vietnam, qui ornaient leurs avions de pulpeuses pin-up ou de bêtes enragées. Combien de ces œuvres pourtant recherchées aujourd'hui ont disparu dans les cimetières d'avion?


Au travers des guerres, le besoin de relater les exploits des pilotes lors des combats aériens, nait de la première guerre mondiale. Une peinture officielle militaire, souvent institutionalisée par les musées ou les armées fait son apparition et fascine encore nombre de collectionneurs. Chaque état ou armée possède sa liste de peintres officiels (recrutés sur concours) et cette branche peu poétique constitue encore une part importante de la peinture aéronautique. Ici c'est le réalisme ou le sens du détail qui fait foi.


Mais l'art aéronautique ne saurait se limiter à ces représentations fidèles qui m'inspirent peu. Dans les années 30 avec le développement de l'aéronautique mais aussi de l'art déco, un vent créatif va souffler. Une nouvelle forme d'art aéronautique nait avec notamment la création de sculptures et de trophées aux formes élancées. On en retrouve même à l'avant des plus belles voitures. Mais cette forme d'art est sublimée plus encore par les affiches des compagnies aériennes qui se développent. Air France a largement contribué à cette créativité en employant de nombreux affichistes célèbres créant une multitude d'affiches pour chaque destination. Ces affiches sont aujourd'hui rééditées et largement recherchées. Cet engouement continuera jusque dans les années 60.


Dans les années 70, l'art contemporain s'invite à l'intérieur des cabines. Les compagnies aériennes confient à des artistes célèbres la création de panneaux, véritables oeuvres d'art uniques dans les nouveaux 747. Rapidement l'art contemporain s'affiche sur tous les objets à bord, notamment sur les menus mais aussi par l'uniforme des personnels navigants dont les tenues sont maintenant conçues par des créatifs de la mode. C'est aussi dans les années 70 que naissent les maquettes d'agence dont certaines sont de véritables œuvres d'art avec des niveaux de détails inégalés. Citons encore la mode éphémère des épinglettes et des porte-clefs dans les années 60 qui rebondira par la mode des pin's dans les années 2000.


A partir des années 2000, l'art aéronautique s'affiche sans limite dans les musées. De nouveaux artistes spécialisés ou non intègrent des avions dans des œuvres plus larges ou utilisent des avions comme toile pour leur art. Des œuvres plus trash apparaissent comme les carcasses peintes des cimetières d'avions, la photographie sous-marine d'épaves de la seconde guerre mondiale ou plus récentes. Dans les mêmes années d'autres formes d'art se développent comme le tatouage ou l'avion (vintage ou militaire) reste un sujet apprécié. C'est le développement du sky-writing où certains pilotes surdoués utilisent leur avion et des fumigènes pour tracer des messages ou des figures dans le ciel. Les compagnies aériennes continuent de rivaliser notamment à travers la créativité et la poésie de leurs publicités ou de leurs consignes de sécurité. Citons encore Air France ou ANA dont les consignes sont de véritables chefs d'oeuvre. Air France s'inspire du théatre, ANA du théatre No et Air New Zealand du seigneur des anneaux. J'ai aussi une adoration émue pour les artistes de rue qui réalisent des trompe-l'œil formidables d'avions.


Les années 2000 sont aussi les années du design et de la transformation de pièces aéronautiques en meubles ou objets d'art. Les entrées d'air des moteurs, les commandes de vol, deviennent tables basses, bureaux et autres mobiliers design. Cet engouement est si fort aujourd'hui que les grands acteurs du marché aéronautique comme Airbus, Lufthansa ou Air France en ont fait un business à part entière. Mais certaines pièces, parfois grandioses sont de véritables oeuvres d'art. Les galeries spécialisées dans l'art aéronautique n'hésitent plus à proposer aussi du design de pièces transformées.


Art et aviation sont désormais intimement liés car l'un comme l'autre restent liés au rêve. Le vol de l'avion fascine toujours autant les foules comme le montre le succès populaire des meetings aériens. Les spectateurs novices ou passionnés s'y émerveillent de la même façon qu'ils contemplent une œuvre d'art.


Mais l'art aéronautique évolue sans cesse. Une des voies d'évolution sera l'art spatial. Déjà plusieurs oeuvres d'art se sont invitées dans l'espace à commencer par la sonde Voyager ou les dessins de certains cosmonautes russes, timide au début. Mais avec l'avènement des satellites, l'art prend un sens nouveau, les satellites se décorent et mieux encore on a embarqué de véritables œuvres d'art, certaines gigantesques qui se déploient une fois dans l'espace.


L'art aéronautique est donc un vaste domaine qui s'étend peu à peu qui n'attend que sa reconnaissance comme art global. Il y a d'autres domaines de l'art aéronautique. J'y reviendrai.


191 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 commentaire


tres interessant. J'espère que tu vas nous faire découvrir l'art spatial

J'aime
bottom of page